Digital Twin - BIM + GIS - les termes de la conférence Esri - Barcelone 2019

Geofumadas a couvert plusieurs événements liés au sujet à distance et en personne; nous avons clôturé ce cycle 2019 de quatre mois avec la participation à la conférence des utilisateurs ESRI à Barcelone - Espagne, qui s'est tenue au 25 en avril à l'Institut de géologie et de cartographie de la Catalogne (ICGC).

Utiliser le hashtag #CEsriBCN, dans notre compte twitter Nous avons retransmis en direct cet événement où, outre les représentants d'Esri Espagne, nous avons pu rencontrer des chercheurs, des acteurs institutionnels et des entreprises qui utilisent actuellement des logiciels de cette marque. Modeste, comparé aux autres événements auxquels nous avons déjà participé, l'événement était d'une organisation irréprochable, priorisée dans les présentations et les présentateurs. En général, l'ordre du jour était divisé en tables rondes simultanées 2, séances plénières et démonstrations axées sur l'actualité d'ArcGIS Enterprise, alliances avec SAP, AutoDesk et Microsoft.

Nous résumons ci-dessous les aspects qui ont le plus retenu notre attention de notre approche de géo-ingénierie.

À l'avenir, nous allons ensemble ...

Au début, c’était intéressant, la table ronde qui a abordé des sujets tels que l’intégration du BIM et de l’Intelligence Artificielle (IA) appliquée au SIG. Martí Domènech Montagut, de la Direction des services généraux, des technologies et des systèmes, et Ilse Verly, représentant d’Autodesk, et Xavier Perarnau, de SeysTic. Plus qu'intéressant en raison de l'importance de ce sujet, qui déplace les fabricants de logiciels et de matériel pour la géo-ingénierie. Voir le thème du BIM dans ce type de conférence, qui est généralement centrée sur le géospatial, le BIM, l’intelligence artificielle et les jumeaux numériques, aide à entrevoir un avenir dans lequel les solutions formeront des packages complémentaires dans un flux où l’utilisateur utilisera au mieux. des outils, libres et privés, mais dans le cadre d’une approche territoriale intégrée à la chaîne de production. La position d'ESRI est très marquée, en continuant de nouer des alliances qui permettent l'interaction de plusieurs technologies. C'est le cas du BIMSummit 2019 qui vient de se passer ici à Barcelone, où peu d'entreprises ont parlé de ce qu'elles font pour ne pas laisser de côté le BIMSummit XNUMX. dynamique spatiale dans le cadre du cycle de vie de la construction - exploitation (AECO).

Inspirer l’avenir dans la révolution industrielle 4ª, l’importance du nuage GeoSpatial.

Après l'intervention de Jaume Massó, directeur de l'Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya (ICGC), une intervention intéressante d'Ángeles Villaecusa, directrice générale d'ESRI Espagne, a permis de rompre la glace avec une vidéo amusante qui montre l'ignorance de ce que c'est vraiment, l'utilisation et l'application d'un SIG. La vidéo montre clairement qu’un système d’information géographique est bien plus qu’un outil strictement utilisé pour la préparation de cartes.

Le document intitulé Esri GeoSpatial Cloud: Inspirer l’avenir à la révolution industrielle 4ª visait à sensibiliser l’opinion à l’importance du nuage GeoSpatial dans les objectifs d’efficacité, d’efficacité et d’intégration qui font bouger le secteur en général, mais qui, dans notre contexte, marquent Concept SmartCities.

Villaescusa, a montré aux participants qu'il existe des consommateurs de produits et de services ESRI dans des domaines que beaucoup ne connaissent pas, tels que The Walt Disney Company, qui utilise les SIG pour modéliser les villes de leurs films, en les rapprochant de leur réalité en utilisant des données géographiques.

Si certains d'entre vous ont déjà vu des films d'animation, je peux vous dire que je ne savais pas qu'ESRI figurait dans le générique du film The Incredibles et que je ne savais pas que, dans la version la plus récente de Blade Runner, ESRI avait participé à la configuration du logiciel. scènes.

La vérité est que chaque jour, de plus en plus d'entreprises exigent l'utilisation de données géospatiales dans leurs projets, afin de modéliser la construction, d'évaluer la dynamique et, par la suite, de contrôler l'opération. C'est la raison pour laquelle la proximité d'initiatives qui ont optimisé l'exploitation de données telles que SAP ou HANA, qui se tournent maintenant vers l'espace, n'est plus surprenante.

Clé de la plateforme ArcGIS

Aitor Calero, responsable de la technologie et de l'innovation chez Esri - Espagne, a présenté les perspectives à venir pour la plateforme ArcGIS. Dans sa présentation, il a expliqué comment les nouveaux outils de la famille ESRI peuvent apporter une valeur ajoutée représentative pour la consolidation de SmartCities et de Digital Twins (Jumeaux numériques).

Cela a commencé avec le fonctionnement d’ArcGIS Hub, des exemples de planification et de gestion territoriale 3D avec la plate-forme Urban for ArcGIS, qui soutient dans une certaine mesure l’adoption des jumeaux numériques. Il a également montré l'outil de cadastre intérieur avec ArcGIS Indoors. Cet outil permet d'utiliser des cartes 2D et 3D, des visualisations et un positionnement précis dans la gestion des actifs.

En outre, il a indiqué le fonctionnement d’applications telles que Tracker for ArcGIS. Ce dernier outil de suivi du personnel qui effectue des enquêtes sur le terrain, pouvant partager leur localisation, peut avoir une vision plus large de la couverture que la personne effectue sur la zone requise. Il fonctionne sur les appareils Android et iOS, avec les fonctionnalités simples attendues pour l'utilisateur, et peut être configuré pour une utilisation hors connexion. Cette application contient également des fonctionnalités de suivi et un service de stockage et de gestion des itinéraires de localisation. en tirant parti de l’espace temporaire BigData Store.

Calero, a donné un aperçu très intéressant de ce que ESRI a à offrir cette année et de ceux qui viennent; de la part de Geofumadas, nous attendrons pour tester et exposer leur potentiel.

Recourir à l’externalisation ouverte pour obtenir des données qualitatives sur la citoyenneté - Affaire Aparcabicibcn

Cette présentation, assez amusante, en charge de Camila González, chargée de projet pour Current Ecological, a montré comment les systèmes d’information permettent de collecter des données sur les structures ou les infrastructures à fort impact social. Dans ce cas, nous avons parlé des zones de stationnement pour vélos, qui, comme à Barcelone, représentent un moyen de transport important, y compris les services de prêt de vélos.

Gonzáles a expliqué comment, en appliquant le crowdsourcing, de grandes quantités de données qualitatives provenant de villes peuvent être obtenues efficacement. Cela se traduit par la création d'une plate-forme ouverte à l'utilisateur, qui peut effectuer ses vérifications avant d'utiliser le service.

Aussi optimiste que cela puisse paraître, le crowdsourcing a besoin de la participation massive des utilisateurs et du contrôle de l’État pour assurer la diffusion des données ouvertes, en plus de la construction d’applications faciles à utiliser et à gérer. Le projet présenté espère aboutir, à terme, à une plate-forme ou à un système indiquant la disponibilité / visibilité du stationnement pour vélos, si son utilisation est sûre ou si son statut est opérationnel; à la fois pour prendre des décisions concernant cet écosystème de transport et pour trouver des solutions pour l'utilisateur final.

À notre discrétion, la présentation du cas de réaction au feu, ArcGIS Enterprise à Bombers de Barcelona, ​​boucler le SIG en temps réel, dirigée par Miquel Guilanyà. Tècnic GIS. SPEIS- Bombers de Barcelona, ​​qui a expliqué en détail comment il est possible de créer un système / une plateforme d’information en temps réel pour la prévention et la réaction immédiate à des événements ou à des situations défavorables.

En général, l'événement a répondu aux attentes, allant jusqu'au point de montrer des informations pertinentes et d'intéresser les participants. ainsi que les avancées des alliances nouées ces dernières années avec d'autres entreprises et la présentation d'histoires de réussite et de mises à jour d'applications ESRI. En tant qu’événement à Barcelone, il n’est pas surprenant que plusieurs journaux soient en catalan; avec les limitations que cela pourrait générer pour les utilisateurs qui ne le parlent pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.