27 années Microstation

microstation xm

Nous avons récemment parlé de l'arrivée d'AutoCAD dans ses années 25 et de 6 leçons apprises de son histoire. Comme Microstation est l'une des plates-formes de CAO avec une grande concurrence sur ce marché, et d'ailleurs l'une des rares à rester en vie grâce à toute une génération de systèmes qu'AutoCAD a réussi à éclipser (en ventes), je pense qu'il est pratique de jeter un coup d'œil à la histoire de Microstation.

Microstation est né deux ans avant AutoCAD (1980), en tant que projet universitaire des frères Bentley, même si au départ la revendication n'était pas un programme informatique mais un système d'exploitation capable de générer des graphiques, il était donc assez lié à «une station de travail »qui comprenait non seulement des applications informatiques mais aussi des équipements, à l'époque liés à Intergraph (maintenant de Hellman & Friedman) dont il s'est partiellement séparé quelques années plus tard.

Mais comment un projet universitaire d'un groupe de gourous de l'ingénierie devient-il une entreprise qui, dans 2007, a réalisé des bénéfices de 389 millions de dollars? (AutoDesk a déclaré $ 1,800) regardons certaines de ses leçons mises en œuvre

PREMIERE LEÇON S'il n'y a pas de matériel qui prend en charge notre idée, alors, construisons-le
1980- 1986
Pseudo Station
Actuellement, Microstation est un système orienté vers la lecture de graphiques interactifs assistés par ordinateur (IGDS), ces postes de travail d'Intergraph qui depuis 1969 ont développé des technologies performantes.
Tout au long de cette période, AutoCAD luttait depuis sa version 1.4 vers le 2.4, tout était DOS et avait été popularisé avec la majorité des commandes jusqu'à présent connues Diviser, Exploser, Extender, Mesurer, Décaler, Rotation, Échelle, Étirement, Garniture.
Séries 1987-
Microstation 2.0
C'est la première version officielle de Microstation sous le format de fichier dgn (fichier DesiGN).
Cela a coïncidé avec le lancement d'AutoCAD 2.6, au moment où il a commencé à acquérir les compétences de Softdesk et DataCAD et ArchiCAD. Cependant, Microstation était toujours une application qui fonctionnait séparément dans les PC, sous le fameux «ustation» qui émulait une application de CAO maintenue jusqu'à la version V8 de l'année 2000.
DEUXIÈME Leçon Trouvez votre meilleur concurrent et essayez d'impressionner ses clients. Microstation importe les données DWG.
Séries 1989-
Microstation 3.0
Microstation essaye de gagner l'avantage à sa concurrence avec une plus grande productivité, tout fonctionnait plus vite dans Microstation et n'avait aucun problème avec Mac.
Durant cette période, AutoCAD R10 achète aux utilisateurs de GenericCAD (850,000) et atteint un million d'utilisateurs.
Séries 1990-
Microstation 4.0
Microstation implémente la plupart des choses que les utilisateurs aimeraient: clôtures, références, écrêtage, noms de niveau, traducteur dwg.
À cette époque, AutoCAD avait du mal à être compatible avec Mac. La plupart de ces modifications seraient introduites jusqu'à la version 12 R1992. Il était évident que Microstation gagnait en innovation mais c’était une petite application que de grandes entreprises étaient en train d’adopter.
Séries 1993-
Microstation 5.0
Microstation intègre la gestion des rasters sous forme binaire, styles de ligne et dimensionnement.
Au cours de cette période, AutoCAD a publié sa version R13, pour Windows et ne parvient pas à être compatible avec UNIX et Mac.
TERCERA Leçon Si vous n'êtes pas le plus grand, essayez d'être le meilleur.
Séries 1995-
Microstation 95
Microstation lance la version 5.5, fonctionnant en 32 bits à l'ère de windows95, les outils Accudraw (snaps), les fenêtres de dialogue, l'exécution de plusieurs fichiers et les smartlines sont introduits. C'était la dernière version compatible avec Mac et Linux.
Au cours de cette période, AutoCAD R13 encore en bits 16 décide de ne pas fonctionner plus pour Mac jusqu'à l'année 2000, il achète des entreprises pour spécialiser les lignes d'architecture et de génie civil.
Séries 1997-
Microstation SE
Microstation lance sa version 5.7 avec une apparence de couleur et de bordure de style Office2007. C'était l'une des versions sur lesquelles plusieurs ont continué à utiliser pendant de nombreuses années, introduit le sélecteur de puissance et certaines fonctionnalités pour travailler sur Internet qu'AutoCAD mettra en œuvre jusqu'à l'année 2000 .
Pendant cette période, AutoCAD lance R14 et les versions LT «légères» émergent pour concurrencer DataCAD et MiniCAD sur les prix, AutoCAD est propriétaire du marché, elles étaient des années sous Windows 98.
CUARTA Leçon Ne modifiez pas beaucoup l'interopérabilité, ou vos utilisateurs vous détesteront.
Séries 1999-
Microstation J
Microstation lance sa version 7.0, mettant l'accent sur le développement de Java et une partie de QuickvisionGL, qui fonctionnait autrefois avec Basic et MDL; cette version de fichiers appelée Dgn V7 était la dernière basée sur l'IDGS utilisée par les années 20, à partir de la version 8, le format IEEE-754 a été utilisé.
Au cours de cette période, AtuoCAD 2000 (R15) avait fait bonne impression, il possédait le marché de la CAO et souhaitait que l'utilisateur laisse la ligne de commande de côté. Des années où Windows 2000 allait révolutionner l'utilisation de la souris, AutoCAD se bat pour les prix avec AutoCAD LT et maintient peu de changement jusqu'à la version 2002.
Cinquième Leçon Si votre concurrence est trop importante, essayez d'entrer sur leur propre territoire. Microstation V8 lit le dwg natif.
Séries 2001-
Microstation V8
Avec le lancement de Microstation V8, on cherche à ne pas "paraître étrange" lors de l’intégration de la compatibilité des bits 64, de la lecture et de la modification natives de dwg, de la signature numérique des plans, du fichier historique et de la réduction des limites limites, défaire, tailles de fichier. MicrostationV8 cherche à améliorer ce qu'AutoCAD fait de mieux, comme la gestion des mises en page lors de l'introduction des modèles, la fonctionnalité des snaps (accusnap). Même avec tous ces changements, Microstation fonctionne sous «ustation», ce qui le maintient avec cette étrange façon de ne pas affecter la mémoire RAM, donc une productivité plus élevée.
Il intègre également la programmation VBA, et normalise sa manière bizarre de contrôler les unités de travail.
À l'heure actuelle, AutoCAD intègre les formats dwf et CADstandard, bien que le coût soit de cesser de prendre en charge les utilisateurs avant AutoCAD 2000. La fonctionnalité AutoCAD cherche à ce que de nombreuses commandes passent de la barre de texte aux fenêtres.
Séries 2005-
Microstation V8.5
Microstation cherche à continuer à lire les fichiers Dwg CADstandard et implémente plusieurs snaps et la création de PDF.
A cette époque, AutoCAD 2005 (R17) implémente de nombreuses améliorations dans l'interface des fenêtres contextuelles, telles que les blocs dynamiques, les tableaux et le dimensionnement devient convivial.
SIXIÈME Leçon Eh bien, qu'est-ce qui ne fonctionne pas comme la concurrence?
Séries 2006-
Microstation V8XM
Microstation XM (version 8.9) est reconstruit à partir de zéro (c'est supposé), auparavant il provenait d'un langage Clipper, maintenant il est développé dans une infrastructure .NET en essayant de ne pas "paraître bizarre" pour qu'il ne fonctionne plus comme un sous-système (ustation), bien que parvient à maintenir sa capacité de productivité sans tuer la mémoire RAM. XM essaie de maintenir l'apparence du V8, améliorant les fonctionnalités «parce que vous l'avez aimé» et intègre des xréfs PDF, des modèles d'éléments, la gestion des couleurs Pantone et Ral et améliore l'apparence un peu similaire à AutoCAD.
Bentley a lancé Microstation XM en version "provisoire", promettant pour l’année 2008 une plate-forme toujours très attendue. A une époque, il l’appelait "Mozart", également "Athènes", tout reste un grand secret.
À cette époque, AutoCAD 2007 améliore les capacités de rendu et, pour la version 2008, il peut importer des fichiers DGN. Ils améliorent certaines choses qui étaient toujours compliquées (dimensionnement et impression) et améliorent la capacité à travailler avec d'autres programmes «sans CAO»

Il est clair que la concurrence entre AutoCAD et Microstation est déloyale depuis 15 ans dans un certain sens; Alors qu'AutoCAD est le géant des plates-formes de CAO, Microstation a réussi à se maintenir sans faire beaucoup d'acquisitions ni changer de format, mais en concurrence fortement dans son domaine: la géo-ingénierie. Ce qui se passe, c'est qu'en ces temps-ci, les entreprises qui se font concurrence à ce niveau dépendent non seulement du comportement technique mais aussi international des marchés boursiers et de choses difficiles à visualiser sur le long terme.

Les deux sociétés (AutoDesk et Bentley) ont des stratégies différentes pour opérer et vendre, finalement dans différentes proportions a fonctionné.

Il y a quelque chose qui vaut la peine d'être admiré à propos de Microstation, et c'est la fidélité qu'il obtient avec ses utilisateurs, similaire à ce qui se passe avec Mac. Évangéliser un utilisateur de Microstation pour dire du mal de son système est très difficile, la même chose se produit avec les utilisateurs d'AutoCAD bien qu'en pratique les deux outils soient installés ... et éventuellement les deux sont piratés :).

Cette compétition prend les années 25, combien cela peut être soutenu est une question de temps et de temps dans la technologie

peut être de deux ans.

Mise à jour: Dans 2011 a été publié un article plus actualisé de ceci, qui résume l'histoire d'AutoCAD et de Microstation.

11 Réponses à "27 ans de Microstation"

  1. Le message n'a pas la dernière version de Microstation, qui est Microstation 8.11 V8i, qui a été lancé en 2008, et dont il est une construction appelée V8i Select Series lancée en 2009.

  2. Bien sûr, Autodesk aura toujours une plus grande part de marché, qui ne peut être surmontée par Bentley ... ainsi que par esri, microsoft ...

  3. J'ai vraiment aimé l'examen sur ces deux entreprises, je vous félicite vraiment, mais gardez à l'esprit que le pouvoir économique que Autedesk a aujourd'hui est beaucoup plus grand que celui de Bentley, et donc la différence peut être faite. En outre, Autodesk prend en charge tous les nouveaux logiciels qui arrivent au marché

  4. Eh bien, j'ai du mal, nous n'avons pas utilisé ces versions de microstation depuis longtemps… voyons si quelqu'un d'autre nous aide.

    intéressant que ces versions vivent en vie, avec un bon niveau d'appréciation

  5. Salut…
    Je voudrais voir comment je peux configurer pour que le programme microsstation SE puisse imprimer correctement…. car j'ai utilisé le microstatio 95 et il imprime très bien ... mais ce n'est pas la même chose que dans la version SE, donc je dois imprimer dans le 95 ...

    En attendant votre réponse, je vous dis au revoir, salutations ...

  6. JE GÉRER LES DEUX PROGRAMMES .. DONC DANS MON BUREAU LE BUREAU EST AUTOCAD… MAIS CROYEZ-MOI .. JE NE CHANGERAI PAS LA MICROSTATION .. POUR RIEN DANS LE MONDE .. CE QUE JE FAIS EN MINUTES .. CELA PREND DES HEURES POUR MES COLLÈGUES ………

  7. Depuis 1991 j'utilise Microstation (version 3), j'y suis toujours fidèle et j'espère pouvoir supporter encore 25 ans de compétition, c'est toujours bien d'avoir une autre option ...

  8. Oui! En fait, je vous demandais de me laisser poster une entrée dans Geofumadas

  9. 10 choses que je ne pardonne pas Microstation

    Allez-y, je suis un utilisateur de Microstation depuis la version 4 et je n'ai jamais eu à utiliser Autocad….

    1. La limitation de 32 MB à la version 8.
    2. LV, CO, WT & ST comme combinaison utilisée pour définir des entités, sans pouvoir définir des couches ou des codes numériques.
    3. La programmation dans MDL (the Most Dificult Language) qui nous a fait paraître stupide avant la difficulté qu'elle supposait.
    4. UCM et VBA pour les applications qui ont toujours eu une capacité insuffisante parce qu'elles ne permettaient pas de modifier des éléments.
    5. Qu'ils ne savaient pas substituer la langue du MDP, ils ont essayé avec JAVA et bientôt ils l'ont quitté.
    6. Qu'ils abandonnent d'autres systèmes d'exploitation.
    7. Ils n'ont pas publié le format de version 8. Le premier était toujours documenté.
    8. Que les MDL V7 par rapport aux V8 et XM sont incompatibles.
    9. Ils ont implémenté la version XM avec .NET.
    10. Que la version XM n'est pas présentée comme définitive et implique une incertitude.

Votre commentaire:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.